Les Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) assurent au plan local la promotion et le développement de l’ESS (article 6 de la loi du 31 juillet 2014). Elles sont constituées des entreprises de l’économie sociale et solidaire de leur région.

Elles assurent les missions suivantes:

  • La représentation auprès des pouvoirs publics des intérêts de l’économie sociale et solidaire ;
  • L’appui à la création, au développement et au maintien des entreprises ;
  • L’appui à la formation, des dirigeants et aux salariés des entreprises ;
  • La contribution à la collecte, à l’exploitation et à la mise en disposition des données économiques et sociales relatives aux entreprises de l’économie sociale et solidaire ;
  • L’information des entreprises sur la dimension européenne de l’économie sociale et solidaire et l’appui à l’établissement de liens avec les entreprises du secteur établies dans les autres État membres de l’Union européenne ;
  • Dans les collectivités régionales par l’article 73 de la Constitution, le développement et l’animation de la coopération internationale et des collectivités concernées en matière d’économie sociale et solidaire.
L’ESS dans notre région est animée par la CRESS Hauts-de-France :

Il est constitué, entre les personnes morales de droit privé adhérentes aux présents statuts, une Association régie par la loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901 ci-après dénommée « La CRESS Hauts-de-France ».

Aux termes de l’article 6 de la Loi du 13 Juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire, la CRESS Hauts-de-France jouit de plein droit de la reconnaissance d’utilité publique.

[ Statuts de la CRESS Hauts-de-France]

 

Le CNCRESS a été créé en 2004 à l’initiative des CRESS, il a pour but d’animer, de promouvoir, de défendre et de représenter les CRESS. Dans le respect de la subsidiarité, le CNCRESS anime le réseau des CRESS pour renforcer leurs actions en élaborant des positions et des propositions communes. Il met en place les outils nécessaires à leur structuration et à la mutualisation de leurs actions. Il porte leur parole dans instances nationales de concertation, notamment au sein du Conseil Supérieur de l’ESS (CSESS), d’ESS France, ainsi qu’auprès des pouvoirs publics.